Page d'accueilSponsors
Side nav buttonsPage d'accueilSponsorsContactLa Maison ShalomL'Association

Un avenir pour les enfants au Burundi est une association à but non lucratif de soutien à la Maison Shalom, fondée en 1993 par la burundaise Marguerite "Maggy" Barankitse. La Maison Shalom oeuvre pour la réunification de familles et la réinsertion d'enfants orphelins, rapatriés ou réfugiés au Burundi, tout en visant le développement durable de la région, tant du point de vue social qu'économique.
Suivez l'actualité de la Maison Shalom sur son site www.maisonshalom.org.

Actualités

Maison Shalom en difficulté - 27 novembre 2015
C'est avec beaucoup d'émotion et consternation que nous vous communiquons l'arrêt de presque toutes les activités de la Maison Shalom à Ruyigi suite au blocage des comptes de l'oeuvre par le procureur général du Burundi, la coupure d'électricité, la suspension de son statut d'association et des menaces qui ont forcé une grande partie de son personnel à fuir le pays.
Cette action gouvernementale prive la région de Ruyigi - souvent citée comme un exemple phare de développement - d'un hôpital, d'une école d'infirmières, d'une école de métiers, d'une structure de microcrédit, d'un mouvement tout jeune de coopératives agricoles, de maintes emplois et de tant autres structures mises en place en faveur d'une population démunie. Elle la prive également d'une équipe de personnes visionnaires et dévouées, travaillant pour la paix, pour les enfants et pour les plus démunis depuis de nombreuses années.
Les biens immobiliers et mobiliers de la Maison Shalom sont actuellement surveillés par une société de protection. Tout le personnel a dû être licencié faute d'accès aux comptes, certains membres ayant continué à travailler en tant que bénévoles pour s'occuper des personnes souffrant le plus de cette situation. Les responsables de l'oeuvre, ayant dû fuir leur patrie et la région à laquelle ils ont tant donné, s'occupent actuellement le mieux possible des réfugiés burundais au Rwanda (soins, loyers, appuis nutritionnels). Notre association les soutient dans cette épreuve et espère de tout coeur que cette situation aberrante soit renversée le plus vite possible.
- Suivre l'actualité: www.maisonshalom.org.
- Article Iwacu sur la situation après l'action gouvernementale

28 novembre 2015: le gouvernement du Burundi ayant entretemps interdit le gardiennage de la Maison Shalom, les biens de l'oeuvre ne sont désormais plus en sécurité.
Avec d'autres ONGs, la Maison Shalom est accusée d'avoir organisé le mouvement de protestation contre le 3ème mandat du président du Burundi. Même si Maggy Barankitse s'est ouvertement prononcée contre ce 3ème mandat jugé illégal et contre les abus commis par le gouvernement actuel, la Maison Shalom n'a jamais ni financé ni organisé ce mouvement, ses buts étant depuis toujours et exclusivement d'ordre humanitaire.

La Maison Shalom dans le contexte actuel
L'engagement continu de la Maison Shalom en faveur des démunis dans le contexte politique difficile et l'incertitude qui règne au Burundi actuellement mérite notre plus grand respect et le soutien renforcé de notre association. L'équipe de la Maison Shalom aide souvent dans l'urgence, mais continue à viser ultimement la paix et le développement durable du pays.

Notre association et la Maison Shalom en 2013 et 2014
Agrandissement de l'hôpital, livraison de lait en poudre, développement des coopératives agricoles: ça bouge à la Maison Shalom, et nous sommes heureux de soutenir les projets visionnaires de l'oeuvre.
>> A lire dans le rapport annuel 2013 / rapport annuel 2014.

20ème anniversaire de la Maison Shalom en 2013
L'évolution de la Maison Shalom depuis 1993 a été remarquable grâce à la vision extraordinaire de Marguerite Barankitse et de sont équipe: plus de 20 000 orphelins et autres enfants défavorisés ont bénéficié de l'aide, un hôpital de 120 lits dédié à la mère et à l’enfant s'est construit, plus de 15000 enfants ont été réinsérés au sein de leur famille et plus de 1000 maisons (fratries) ont été construites pour les orphelins. Ce travail humanitaire a été accompagné par la création d’un centre de formation professionnelle, d'un centre culturel, d’un Guest-House, d’une école internationale, d’un centre de protection mère-enfant, d’une école d’infirmières et, plus récemment, d'un programme de microfinance et d'un mouvement de coopératives agricoles, pour ne mentionner que quelques-unes des activités de la Maison Shalom.
Notre association soutient cet effort exemplaire depuis 12 ans en collaboration avec la Confédération, dont les dons de plusieurs tonnes de lait en poudre chaque année sont immensément précieux pour la Maison Shalom, et grâce à la générosité de nos donateurs.
>> Chronologie de l'amitié entre notre association et la Maison Shalom

Lancement de Coopératives agricoles
Depuis 2012, démarrage en trombe d'un mouvement de coopératives agricoles au Burundi grâce aux conseils avisés de Christian Tschudin, membre de notre association et grand spécialiste des coopératives, et de la motivation et du professionalisme du chef de projet Burundais, Pascal Bizindavgyi. A ce jour, vingt-deux coopératives ont vu le jour avec plusieurs milliers de membres. Cette initiative devrait sensiblement améliorer les conditions de vie des agriculteurs du pays.

Plan stratégique Maison Shalom
"Bâtissons ensemble un monde où il fait bon vivre" est l'objectif qui fait vibrer les collaborateurs de la Maison Shalom. Ils visent haut et atteignent leur buts un par un. Leurs activités sont désormais organisées en trois axes: socio-éducatif, socio-médical ainsi que socio-culturel et économique. Pour gérer d'une manière efficace et durable les multiples activités de la Maison Shalom, ses responsables ont mis en place une structure professionnelle et élaboré un plan stratégique sous la modération de notre présidente.
>> Plan stratégique 2012-2016

Dons de lait en poudre de la Confédération
Chaque année plusieurs tonnes de lait en poudre mis à disposition par la Direction du développement et de la coopération (DDC) partent en direction de la Maison Shalom. Ce don annuel de lait en poudre est très précieux et essentiel pour la Maison Shalom, tant pour les orphelins que pour les jeunes Mamans et les enfants de Mamans sidéennes.

Hôpital REMA et Ecole d'infirmières
Un hôpital a été construit par la Maison Shalom à Ruyigi en 2008. Avec sa maternité, son laboratoire et son service d'urgences il vise à réduire le taux de mortalité chez les mères et enfants et d'offrir un suivi médical à toute la population de cette région défavorisée du Burundi. Entretemps, une école paramédicale s'y est ajoutée et, plus récemment, des blocs de néonatologie et de cytologie. Les analyses et les traitements (du SIDA en particulier) étant très chers, nous sollicitons vos dons.

Médias

WF2012 "Extraordinary Women: Marguerite Barankitse" Blog by Elena Rossini
Profondément impressionnée par l'intervention de Marguerite Barankitse lors du 2012 Women's Forum, Elena Rossini lui dédie un article dans le cadre du Blog "No Country for Young Women". Lire l'article.
Appel de Marguerite Barankitse: L'hôpital REMA manque de médecins!
Initiative France Info, 30 novembre 2010.
Emission France Info. France Info Initiative.
Marguerite Barankitse reçoit le prix "Guardian achievements in international development"
Ce prix a été décerné à Maggy le 19 novembre2009 pour son engagement visionnaire auprès des enfants victimes de la guerre civile et du SIDA dans la région de Ruyigi, Burundi.
Regarder la vidéo présentée à cette occasion
Marguerite Barankitse au téléjournal TSR 4.6.2009
Invitée par le Bureau International Catholique de l'Enfance (BICE) à l'occasion du 20ème anniversaire de la Convention des Nations Unies relative aux droits des enfants et l'Appel mondial à une nouvelle mobilisation pour l'enfance, Marguerite Barankitse est de passage en Suisse début juin 2009.
A cette occasion, la TSR1 a diffusé deux reportages différents qui racontent son oeuvre:
Téléjournal de 19h30
Visite d'une famille suisse à Maison Shalom
Une visite planifiée avec soin et enthousiasme, une collecte de matériel par toute la famille: découvrez le rapport de la visite et un article paru dans L'Express à Neuchâtel "Les couleurs de Neuchâtel Xamax portées au Burundi". Août 2007.

Photo: David MarchonReportage. Alexis Ndabihonge, étudiant et enfant de la Maison Shalom: « L'avenir du Burundi passe par le pardon et la réconciliation » Pour en savoir davantage

La haine n'aura pas le dernier mot : Maggy, la femme aux 10,000 enfantsLivre:

« La haine n'aura pas le dernier mot : Maggy, la femme aux 10,000 enfants »

Pour en savoir davantage